Organisme en vedette : la Fondation Aide Vétérinaire Internationale

Je vous présente aujourd’hui la Fondation Aide Vétérinaire Internationale (FAVI)!

La fondation a pour mission de :

  • Favoriser l’accès aux soins vétérinaires là où les populations sont défavorisées et l’écosystème fragilisé par la surpopulation des animaux domestiques.
  • Sensibiliser et éduquer les populations aux soins à apporter aux animaux.
  • Contrôler à long terme la surpopulation animale par la tenue de cliniques de stérilisation. Prévenir la transmission de la rage et des parasites intestinaux chez les humains par la vaccination et la vermifugation des animaux.
  • Contribuer à la formation des futurs médecins vétérinaires et techniciens en santé animale lors de nos projets.

Afin d’en savoir plus, je me suis entretenue avec Marie-Josée Simard qui est vétérinaire, enseignante à la faculté de médecine vétérinaire à St-Hyacinthe et fondatrice de la FAVI.

  • Marie-Josée, quand et comment avez-vous eu l’idée de créer un tel projet?

La FAVI existe depuis 2014. J’ai participé à une première mission humanitaire en 2003 dans les communautés autochtones de la Baie James. J’ai vraiment eu la piqûre! L’année suivante j’ai participé à la toute première clinique de stérilisation aux Îles Galapagos. Tout en travaillant en clinique, j’ai poursuivi mes missions de bénévolat avec des organismes américains, en République Dominicaine et à Sainte-Lucie. Puis j’ai noté un intérêt grandissant de la part de mes collègues québécois pour ce genre de projets. C’est là que j’ai décidé de fonder la FAVI, un organisme entièrement québécois. J’en suis très fière!

« En contribuant à la formation des futurs vétérinaires, je souhaite avoir un impact positif sur leur carrière. J’aime bien l’idée d’être une genre d’influenceuse! »

— Dre. Marie-Josée Simard
  • Pouvez-vous me parler de votre mission avec la FAVI? 

C’est un peu fou mais j’opère la FAVI toute seule et ce, bénévolement. Ma récompense, voyager et offrir des soins gratuits aux animaux et par le fait même à leurs humains. Tout ceci est basé sur le One Health Approach, où les animaux et les humains sont intimement reliés. C’est prouvé qu’en donnant accès à des soins vétérinaires, cela renforce le lien animal-homme. J’ai des amies (que j’appelle mes petits lutins) qui m’aident dans différentes tâches: traduire le site en anglais, corriger mes textes, développer des tableaux Excel pour la récolte de données, préparer les bagages etc. Ce sont de précieuses alliées.

  • Est-ce que certaines situations sont difficiles émotionnellement pour l’équipe lors des voyages?

En général, tout se passe bien. Je crois que les bénévoles réalisent que les gens aiment leurs animaux mais qu’ils n’ont pas toujours moyen d’en prendre soin ou n’ont tout simplement pas accès à des soins vétérinaires. Je fais toujours un petit briefing avant la clinique en leur mentionnant : voici ce à quoi vous pouvez vous attendre et surtout, un visage de dégoût, c’est universel alors attention! Personnellement, une chose à laquelle je ne m’habitue pas lors des cliniques est de voir autant de chiens avec des tumeurs vénériennes transmissibles et ne pas être capable de les traiter. C’est une condition horrible, souffrante et fatale.

  • Quelle est la meilleure façon d’apporter notre soutien à la Fondation Aide Vétérinaire Internationale?

La FAVI est un organisme de charité dûment enregistré auprès de l’Agence canadienne du revenu, nous pouvons donc émettre un reçu pour fin d’impôts pour tout don en argent ou en matériel supérieur à $20. Don en argent, don en matériel ou des médicaments non-périmés. Si les gens préfèrent endosser une action en particulier, ils peuvent donner à notre campagne Éliminons la rage; chaque don de 5$ = 100 aiguilles = 100 chiens vaccinés contre la rage. Ils peuvent également commanditer la stérilisation d’une chienne ou d’une chatte.

Nous vendons également des chapeaux de chirurgie et des masques réutilisables en tissu, avec lesquels tous les profits vont à la FAVI.

Il y a aussi Un collier pour moi, une initiative qui me tient à cœur. Nous invitons les gens et les cliniques vétérinaires à récolter des colliers et nous les envoyer, afin que nous puissions en donner à chaque animal opéré lors de nos projets. Le collier n’est pas seulement une coquetterie. Il signifie que le chien a reçu des soins vétérinaires et qu’une personne s’en occupe. Lorsque c’est possible, nous invitons un enfant à choisir un collier pour son animal lors du réveil. Ce simple geste renforce le lien homme-animal et responsabilise l’enfant.

Finalement, les bénévoles qui s’inscrivent à une mission le font sous forme de don. Leur don est donc utilisé pour l’achat de médicaments, matériel de suture, gants chirurgicaux, etc., afin que les soins vétérinaires offerts aux communautés soient totalement gratuits. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances médicales pour participer aux projets de la FAVI. Nous avons besoin de bénévoles à l’accueil, à la station de réveil, à la stérilisation des instruments, au transport des animaux, dans les écoles comme éducateurs, etc. Si vous ne pouvez pas participer aux voyages humanitaires de la FAVI mais désirez vous impliquer, nous avons grandement besoin de bénévoles photographes, graphistes, traducteurs et à l’organisation d’événements.

En attendant la prochaine mission, prévue en 2021 lorsque les mesures sanitaires permettront de voyager, Marie-Josée, ses collègues soignent les animaux d’ici et font de l’éducation et de la sensibilisation sur les réseaux sociaux. C’est très inspirant! Je vous invite chaleureusement à suivre leurs aventures et à encourager leur beau et important travail!

Fondation Aide Vétérinaire Internationale

Numéro d’enregistrement d’organisme de bienfaisance : 82993 6434 RR0001
3335 4e rang sud, St-Charles-sur-le-Richelieu Qc, Canada, J0H 2G0
Site web et boutique
Facebook : /faviautourdumonde
Instagram : @favi.fvai